La rétroaction (ou le feedback) que vous offrez à vos élèves constitue une composante essentielle du processus d’apprentissage. Non seulement la rétroaction est reconnue pour assurer une progression des apprentissages et affecter la motivation des étudiants, mais elle contribue aussi à maintenir leur engagement et à soutenir leur persévérance dans les tâches d’apprentissage complexe (Wiliam, 2010).

Pour être efficace, une rétroaction doit permettre à l’élève de faire le point sur ses connaissances et de réfléchir aux processus qui l’ont mené à trouver, ou non, la bonne réponse. Pour ce faire, elle doit lui donner des pistes d’approfondissement sur quatre dimensions de son travail ou de ses productions (Rodet, 2000).

Rétroaction = Comment l’étudiant fait ? + Comment peut-il faire mieux ?

  1. Cognitive :
  2. Méta-cognitive :
  3. Méthodologique :
  4. Affective :

Le Réseau d’Information pour la Réussite Educative (RIRE) propose un dossier très complet sur le sujet : http://rire.ctreq.qc.ca/2016/12/retroaction-dt/

Sources : Université de Laval et RIRE.

Partager sur :

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :